Erreur
  • Cannot retrive forecast data in module "mod_sp_weather".

South Africa -The return !

En sortant du KTP, nous rejoignons la ville d'Upington, en Afrique du Sud, ville où nous avions déjà séjourné 3 mois auparavant et où nous croisons le "8" que dessine notre trajet d'Afrique australe. Après avoir traversé, au début de notre expérience africaine, ce pays d'est en ouest, nous allons maintenant le descendre du nord vers le sud jusqu'à retrouver l'océan. Cette portion de route est faite d'immenses plaines entourées de montagnes et où, nous croiserons notamment un camping complètement isolé au milieu d'un Pan. Nous y passerons la nuit dans un silence jamais atteint et entourés d'étranges cercles tracés dans sol comme autant de "crop circle".
 
Dans ces régions du cap oriental, nous retrouverons le froid et les désagréables sensations qu'il apporte lorsque nos vêtements ne sont pas adaptés. Nous ressortirons donc les écharpes, les pulls et les bonnets. Dans ces températures, seul Damien osera un plongeon dans la piscine glacée de l'un des campings.
 
Nous passerons quelques jours à découvrir les montagnes et la faune du Karoo National Park. Sur les crêtes nous verrons se dessiner la silhouette des zèbres des montagnes ou des autruches. Sur les flancs nous assisterons, une fois de plus admiratifs, au repas de 3 lionnes au lever du soleil. Dans ces lieux, nous retrouverons également le plaisir de la marche même si ce ne fut que pour de courtes randonnées.
 
Plus à l'est, nous resterons trois jours dans le parc de Camdeboo, lieu également entouré des étranges formations rocheuses de la vallée de la désolation et occupé par toutes sortes d'herbivores dont certains que nous n'avions pas encore eu l'occasion de rencontrer tels le gnous noir et le blesbok, antilope dont la face semble grimée de blanc.
 
Partout, nous découvrons tous ces animaux sous un autre jour, avec un pelage beaucoup plus épais. Eux aussi, ont enfilé leurs pulls d'hiver pour résister à la fraîcheur des nuits sud-africaines où il peut parfois geler.
 
Lors d'une journée plus grisâtre, nous nous échapperons du parc pour aller découvrir le travail de l'artiste Helen Martins, décédée ici en 1976 en laissant derrière elle une maison entièrement décorée de verre où les jeux de couleurs et de lumières ainsi que les sculptures de bétons présentes dans la cour révèlent l'esprit créatif et sans doute un peu borderline de cette dame qui mît fin à ses jours à l'âge de 78 ans. Cette excursion en dehors d'une réserve naturelle sera également pour nous l'occasion de découvrir la production de bière et de délicieux fromages de chèvre de la brasserie du village de Nieu-Bethesda. Le tout, accompagner d'un pain artisanal tiède et de salami de Kudu... Délicieux ! 
 

Gold Picasa Gallery