Erreur
  • "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    Cannot get "Ferrières" woeid in module "mod_sp_weather".

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    Cannot retrive forecast data in module "mod_sp_weather".

Oz too much

En Australie, tout est "too much" et ce n'est pas toujours péjoratif...

Too much tout d'abord pour ses dimensions qui sont celles d'un continent : sa taille est identique à celle de l'Europe et de l'Inde réunies.

Too much pour sa réglementation, Cela a été un choc culturel important en venant d'Amérique du Sud : Nous avons retrouvé un pays plein de règles et de contraintes, un pays où il est interdit de rire avec les règles établies. Cela va de la tente que nous avons dû déplacer parce qu'elle dépassait de 5 cm de notre emplacement de camping, à la mère de famille qui s'est vue crier dessus et menacer très fermement d'une amende de 200 $ pour être entrée dans la zone de douane réservée aux passagers.

Too much pour le feu d'artifice de Sydney, magnifique et qui est en fait 2 feux d'artifices (celui des enfants à 21:30 et celui de minuit) tirés depuis 4 endroits différents dans la baie en synchronisation parfaite.

Too much pour les distances à parcourir ente les villes : nous avons parcouru 3500 km en avion et 7000 km en voiture.

Too much les températures et l'humidité : dans les régions tropicales les températures ressenties flirtaient régulièrement avec 45 degrés de jours et 40 degrés la nuit. Le taux d humidité étant régulièrement supérieur à 90%.

Too much pour les invasions de moustiques mais, grâce à Marine qui a tout pris, nous avons été fort épargnés ;)

Too much par l'équipement des Australiens en termes de loisirs de plein-airs : Cela va du véhicule 4x4 avec les classiques parre-buffle et snorkel mais également les fixations pour le transport des cannes à pêche ou leurs remorques tout-terrain avec tentes, air conditionné, frigo, évier, et barbecues intégrés.

Too much les roads trains à 3 ou 4 remorques qui roulent sur les routes et qui traversent le pays à des vitesses impressionnantes.

Too much la société de consommation et sa densité de centres commerciales.

Too much cette société qui contrôle drastiquement son immigration et qui prend peu à sa charge une partie de la misère du monde.

Too much la longueur des plages paradisiaques et la grande barrière de corail.

Too much la variété de marsupiaux (kangourou, wallaby, wombat, koala,....)

Enfin too much l'accueil que nous ont réservé la familles et les amis pendant notre passage chez eux en nous servant de guides pour découvrir leurs régions où leurs villes. Merci à tous pour vos accueils aussi diversifiés qu'agréables !!

Too much la tenue vestimentaire où le port des slashs et du short est de rigueur en toute circonstance (avant l'accès à l opéra, il est demandé un tee-shirt et des chaussures!!!).

Too much l'accent incompréhensible mais "no worries mate".

Bref vous l'aurez compris, l,Australie nous laisse un sentiment partagé mais indélébile.

Too much OZ.....


Damien Baiwir

wwww.tincantruck.be