Erreur
  • "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    Cannot get "Ferrières" woeid in module "mod_sp_weather".

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    Cannot retrive forecast data in module "mod_sp_weather".

La vie à bord : réponses aux FAQS

 

Que ce soit avant de partir ou dans les e-mails que nous recevons, certains d’entre vous se questionnent sur notre vie à bord du Tin Can Truck… nous allons tenter de vous éclairer un peu ;-)

 La nourriture, question qui semble principalement inquiéter tous les grands-parents : Nous nous nourrissons bien, il nous semble. Nous trouvons facilement des légumes même si ceux-ci sont peut variés (poivrons, courgettes, tomates et mais). Nous trouvons du pain, celui-ci n’est pas terrible par rapport à notre norme européenne mais on s’y habitue. La viande argentine par contre est excellente : bœuf et lama (surtout dans les andes). Nous trouvons également facilement de la charcuterie et du fromage même si ce dernier n’est pas aussi varié et savoureux que chez nous. Bref, nous ne rencontrons aucun souci point de vue alimentation et tant qu’à présent, pas de tourista en vue, ni de perte de poids …

La lessive a été souvent un sujet de conversation avant notre départ. Comment gérons-nous çà ? Là, la réponse est plus complexe car çà dépend des opportunités. Soit, nous donnons notre linge à laver, ce que nous avons déjà fait 3 fois avec des prix variables en fonction de la situation : de gratuit à 17 euros pour un gros sac de linge. Soit nous lessivons à la main lorsque nous restons plusieurs jours dans le même camping, plus laborieux mais tout aussi efficace. Le plus grand souci avec le linge sale, c’est le stockage à bord. Nous pouvons difficilement conserver plus d’un grand sac. Alors, nous avons également fait le choix de modifier nos standards de propreté et oui, nous portons des vêtements qui ne sont plus de toute première fraîcheur mais, tant que l’odeur ne dérange pas les autres… comme nous l’avons lu sur un autre site de voyageurs, les « un an en tongs » : « il vaut mieux puer vivant que mort » J

La scolarité des enfants est une question qui se posait beaucoup avant notre départ et que nous posent toutes les personnes croisées en chemin. Comme beaucoup le savent déjà, Cloé et Nathan ont effectué 2 années en une avant notre départ. Nous nous attelons donc à maintenir leurs acquis pour que le choc ne soit pas trop grand lors de notre retour. Nous avons démarré la classe depuis la fin du mois de juillet, au rythme de 3 à 4 heures par semaine. Ce n’est pas toujours de gaieté de cœur que les enfants s’y mettent mais globalement, çà se passe bien. En plus des cahiers d’exercices emmenés, ils lisent beaucoup. Durant ces premières semaines, Cloé a lu : Diary of a wimpy kid (en anglais), Tobby Lolness (tome 1 et 2) et Nanouk chienne des neiges. Nathan lui, a lu : 2 Cabanes magiques, La mouche (BD), Le bonheur et le malheur (Les gouters philo), que Cloé a lu aussi). Nous lisons également certains bouquins ensemble : Mandela et Nelson, L’Argentine racontée aux enfants. Tout cela, en plus des visites touristiques et historiques. Nous pensons que d’un point de vue scolaire, çà se passe bien. Ajoutons que Cloé commence à bien comprendre l’espagnol même si sa timidité l’empêche de s’exprimer.

Voici pour les questions très pratiques. Nous avons également des questions plus indiscrètes auxquelles nous ne répondrons pas ici mais soyez rassurés, tout va bien ! ;-)

 


Gold Picasa Gallery