Erreur
  • Cannot retrive forecast data in module "mod_sp_weather".

Papy Jack nous parle des Himbas

Alors qu'ils sont le symbole du pays, figurent dans tous les guides touristiques, ou les affiches attractives invitant à un séjour en Namibie, les Himbas vivent dans un profond dénuement refoulés dans des ghettos misérables tirant leurs ressources de leurs quelques bêtes, de la vente d'un artisanat de base, de la mendicité et de l'aide alimentaire que leur fournissent les touristes désireux de les visiter sans perdre leur bonne conscience même quand ils négocient l'achat au moindre prix de bijoux authentiques, riches de symboles que les Himbasvendent pour subsister.

 

Mais les Himbas sont formidablement "médiatisables". D'abord leurs accoutrements: seins nus,pieds nus, bracelets et colliers aux cou,poignets et chevilles, sans incisives inférieures enlevées à coups de pierre, à l'adolescence au cours d'un rite initiatique,pagnes superposés, cheveux répartis en de multiples tresses symboliques enduites de graisse mélangée à de la terre ocre qui leur donne une couleur rouge sombre, coiffe de cuir travaillé, peau rouge sombre comme les tresses due aux mêmes enduits dont les femmes s'imprègnent quotidiennement, à la place du bain puisque les Himbas ne se lavent jamais. Leurs bijoux,coiffures et coiffes signifient leur statut, leur rang et leur rôle dans la communauté. Le Himbas c'est l'image coloniale du sauvage, celle qui flotte dans l'inconscient occidental, celle de Tintin au Congo.

 

Bien plus encore, le Himbas rejoint les concepts écologiques dont sont fervents  les occidentaux dans une proportion inverse à leur pratiques. Les Himbas font à l'excès (empreinte écologique proche de zéro) ce que l'occidental préconise .....auxautres.

Imagine, ma chère,pas d'eau, pas d'électricité, pas de lit, pas d'évier, pas d'engrais, pas de pesticide, pas de chauffage, pas d'hygiène,pas de déchet

 

Le Himbas c'est l'écolo radical ce  qui contribue à son statut de bon sauvage.

D'où les sentences déculpabilisantes: pourquoi les faire évoluer s'ils préfèrent cette vie-là ? Pourquoi changer cette existence proche de la nature ? Pourquoi leur transmettre les valeurs assorties des  inconvénients de la vie moderne ? Finalement ils sont plus heureux que nous et si pittoresques avec leurs croyances, leur animisme, leurs marabouts et si peu avides de biens matériels.

 

Mais peut-on se réjouir qu'au-delà de tout jugement des valeurs,des croyances  et des modes de vie propres à chacun,des humains éprouvent de la douleur physique, de la faim,de la malnutrition, voient leurs enfants mourir en bas âge et dont la subsistance est un stress quotidien? Est-ce que mendier rend heureux et n'est-ce pas mieux pouvoir s'en abstenir dans toutes les civilisations et les cultures du monde?

 

Alors le Himbas, symbole de la Namibie, je préférerais le voir sur l'affiche, assis sur un banc d'école et non plus en uniforme touristique  devant sa hutte.

 

Finalement la question estvaut-il mieux  au nom de la conservation du patrimoine de l'humanité préserver une culture minoritaire, ses croyances, ses valeurs et son organisation sociale quitte à consacrer la misère de ses adhérents, ou au contraire la faire évoluer  vers un folklore source d'un bien- être supérieur ?


Gold Picasa Gallery