Erreur
  • "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    Cannot get "Ferrières" woeid in module "mod_sp_weather".

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    "Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_sp_weather"

    Cannot retrive forecast data in module "mod_sp_weather".

La Paz, une ville à la hauteur

 D'apres les guides, La Paz serait la capitale la plus haute du monde. Au vu des battements de notre cœur et de notre manque de souffle lors de nos balades dans le centre, nous ne doutons pas de sa hauteur. Par contre, ne discutez pas de son statut de capitale avec les habitants de Sucre qui revendiquent ce titre ( à juste titre étant donné que Sucre est la capitale constitutionnelle de la Bolivie). Mais nous ˋn'ergoterons pas plus longtemps sur ce point. 

La Paz est une ville immense de plus d'1 million d'habitants avec un centre très agréable à visiter. Nous avons parcouru le quartier des musées, en visitant celui des instruments de musiques (celui consacré à la coca était fermé); celui des institutions (palais législatif, palais présidentiel, cathédrale, banque centrale, etc.) dont les enfants retiendront surtout les pigeons de la Place Murillo; et celui des marchés avec notamment le marché des sorcières où il est possible de trouver divers potions, filtres d'amour, remèdes pour tous les maux mais surtout des fœtus séchés de lamas... Un peu gore mais, il paraît que d'en enterrer un sous une maison en construction protège des mauvais esprits ... 

Nous avons sillonné le centre ville durant 2 journées et apprécié les places, les parcs et ... Les plaines de jeux. Afin d'éviter les nuits en ville, nous avons opté pour un camping situé à 12 km du centre, dans le parking d'un hôtel tenu par des suisses, l'hôtel Oberland. Les nuits y sont super calmes et les enfants sont ravis de profiter de la piscine de l'hôtel ! De là, nous atteignons très facilement la ville en transports en commun : ici, les bus sont tous petits, 15 personnes au maximum mais s'arrêtent pour charger ou décharger à la demande, le long d'un circuit prédéfini. C'est super pratique et très économique.

Dans cette ville, se côtoient traditions et modernité. Nous y croisons aussi bien des boliviens en tenue traditionnelle que des hommes en costard-cravate; des voitures modernes que des gens qui marchent, chargés comme des baudets; des supermarchés et des boutiques pareils aux nôtres que des marchés où la nourriture se présente à même le sol; etc. Cette surprenante dichotomie fait de La Paz une ville pleine de charme et s'explique notmment par la présence de différentes classes : des gens très riches, qui vivent ici, dans les bas quartiers (dans une ville qui s'étend entre 3200 et 4000 m d'altitude, il est plus appréciable de vivre en bas) avec un style de vie très "occidental". Il s'agit le plus souvent d'anciens colons, d'origine européenne; tandis que sur les hauteurs de la ville vivent les plus pauvres, souvent d'origine indigène (nous avons appris que le terme d'indiens est peu apprécié ici) qui vivent encore beaucoup dans les traditions ancestrales.

Vous comprendrez que nous apprécions cette ville. Nous y resterons en tout 6 jours : 3 pour apprécier la ville et 3 de plus pour permettre à Damien de réaliser l'un de ses rêves qui est d'atteindre un sommet de 6000 m. C'est l'Huyana Potosi qu'il a choisi. Le trekking s'organise avec une agence et dure 3 jours et 2 nuits. Damien est donc actuellement dans la montagne, surplombant La Paz et une bonne partie de la Bolivie tandis que je reste avec les enfants. Ces 3 jours seront entièrement consacrés à des activités qui leur conviennent : hier, visite de la vallée de la lune; ce matin au zoo et demain, nous retournons dans le centre ville pour visiter le musée des enfants et le parc récréatif. Le reste de la journée, nous restons au camping avec, au programme, piscine, jeux et travail scolaire. Ces 3 jours seront racontés plus en détails par les enfants sous leur propre rubrique et nous attendrons le retour de Damien pour le laisser conter son expérience d'altitude.

 


Gold Picasa Gallery